Magazine
Nos sites
Les sites du groupe
  • Bouygues SA
  • Services
  • Filiales

START-UP ET ENTREPRISES INNOVANTESBouygues Asia : accélerateur d’opportunités

Décryptage
5 min
22/07/2020

JAPON

À Tokyo, les collaborateurs de Bouygues Asia accompagnent les métiers du Groupe dans le développement de leurs activités en Asie. Il y a deux ans, la filiale a créé Place2B, un accélérateur de partenariats pour start-up et PME afin d’être au plus près de l’innovation et de ceux qui souhaitent investiguer le marché japonais.
Par Laura Franchet
buildings in tokyo

BOUYGUES ASIA, ENTRE TENDANCES ET DIVERSIFICATION

Non loin de la bouillonnante gare de Shinjuku et du célèbre carrefour de Shibuya, l’arrondissement de Chiyoda abrite plusieurs entreprises venues du monde entier. C’est ici que Bouygues Asia a installé ses équipes, à quelques rues du Palais impérial. “Notre première mission est de faire de la veille sur les innovations développées en Asie afin d’alimenter la réflexion des métiers du Groupe”, explique Pierre Mustière, président-directeur général de Bouygues Asia, filiale de Bouygues SA. Japon, Corée du Sud, Chine, Taïwan, Hong Kong, Singapour… Le marché couvert par l’entreprise est vaste, ce qui rend la tâche ardue pour Stéphanie Ayusawa, Franco-japonaise et analyste de marché : “J’organise des points mensuels avec Bouygues Telecom et TF1 pour leur détailler les tendances du marché asiatique. Parmi les sujets du moment : la 5G, les assistants vocaux ou les différentes applications de l’intelligence artificielle”. Bouygues Asia a ajouté à son portefeuille d’activités la mise en place de voyages d’études. Objectif : organiser des rencontres entre les dirigeants du Groupe et les acteurs incontournables en Asie comme les BATX – pour Baidu, Alibaba, Tencent et Xiaomi –, l’équivalent des Gafa aux États-Unis.

“Depuis sa création en 2002, la filiale japonaise de Bouygues s’est considérablement diversifiée”, déclare Pierre Mustière. En 2014, elle a été juridiquement créée sous droit japonais sous le nom de Bouygues Asia.

map of japan
SOUTIEN OPÉRATIONNEL

À Chiyoda, devant l’entrée du siège social de Seven & i Holdings, 12 panneaux photovoltaïques Wattway ont été posés fin 2017. C’est lors de la Cop 21, que Seven Eleven Japan découvre la solution Wattway développée par Colas. Bouygues Asia entame des discussions avec le géant japonais, qui possède 21 000 points de vente dans tout le pays. Une équipe Colas est alors implantée pour développer Wattway au Japon. À sa tête, Carole Naganuma, ancienne collaboratrice de Bouygues Asia :

“Le Japon cherche à augmenter sa part dans les énergies renouvelables et souhaite mettre en place des sources locales de production et de stockage d’énergie pour faire face aux coupures de courant de plus en plus fréquentes en cas de typhon”.

Un contexte favorable pour Wattway qui souhaite pénétrer le marché de l’autoconsommation. Prochaine étape : augmenter le nombre de partenaires locaux pour faire baisser les coûts d’installation et rassurer les clients qui souhaitent que les entreprises occidentales s’adaptent au marché japonais. L’exemple de Colas au Japon illustre parfaitement la mission clé de Bouygues Asia : fournir un soutien opérationnel aux Métiers du Groupe souhaitant développer leur business dans le pays. Dès 2014, Pierre Mustière participe à la recherche d’un partenaire local pour construire une ferme solaire conçue par Bouygues Energies & Services. Six ans plus tard, Bouygues Energies & Services Japan, la filiale locale de Bouygues Construction, réalise, avec ce même partenaire, sa 3ème ferme solaire, à Ako, dans la préfecture de Hyogo.

city night
Jean-Michel Serre
coprésident de la French Tech Tokyo et président des Conseillers du commerce extérieur de la France au Japon
“Les grandes entreprises sont des locomotives pour aider les start-up et les PME à s’implanter sur le territoire.”
L’ESPRIT START-UP

Place2B, c’est l’accélérateur de partenariats pour start-up et PME de Bouygues Asia. Le défi ? Créer des passerelles et des opportunités pour les entrepreneurs français qui veulent pénétrer le marché japonais, et inversement. Loin de l’environnement codifié imposé par le monde de l’entreprise au Japon, Place2B souhaite réunir différents acteurs du secteur des nouvelles technologies dans une atmosphère décontractée. Canapés, consoles de jeux, salle de meeting et coin café... l’espace est organisé pour allier productivité et détente.

“Nous avons créé cet endroit avec les moyens du bord”, raconte Samir Bennafla, responsable Innovation et nouveaux business chez Bouygues Asia. “Nous nous sommes occupés du site internet, de la partie commerciale, de l’installation des bureaux afin de proposer un endroit propice à la création.”

Des abonnements pour la location des espaces de bureaux et un accès aux afterworks mensuels sont proposés.

“Ce lieu fait aussi le lien entre les entrepreneurs et le groupe Bouygues dans le domaine de l’open innovation”, pointe Samir Bennafla. Grâce à Place2B, la start-up Biodatabank a été mise en relation avec Bouygues Construction. Elle développe des bracelets avec capteurs qui prennent la température interne du corps. Une solution appréciée par la filiale de Bouygues, qui propose une aide pour la R&D et la distribution des bracelets sur plusieurs de ses chantiers dans les pays chauds.

people talking
buildings in tokyo

LE VIRAGE NIPPON

Place2B est un des lieux privilégiés par la French Tech Tokyo pour le rassemblement de ses membres. Ce label gouvernemental français présent dans 47 autres villes du monde est chargé de promouvoir les start-up françaises sur les marchés internationaux.

“Notre rôle est de transmettre nos connaissances sur le pays et notre carnet d’adresses à ceux qui souhaitent s’y implanter”, explique Frédéric Nouel, coprésident de la French Tech Tokyo. En effet, les clichés sur la culture nipponne ont parfois la vie dure. De réputation insulaire, le pays s’ouvre davantage aux autres cultures. Il y a 1 an, un département dédié à la promotion de l’innovation a été créé au sein de l’organisation gouvernementale japonaise du commerce extérieur.

“Nous collaborons avec les entreprises étrangères comme Bouygues pour promouvoir l’open innovation au sein du pays”, déclare Yoshida Yugo, directeur du département. Le Japon est actuellement à la croisée des chemins. Il doit trouver des solutions face à la crise démographique et au vieillissement de sa population : 30 % des Japonais ont plus de 65 ans. D’où l’essor d’innovations dans les secteurs de la santé, de la mobilité et de la domotique. Autant d’opportunités pour Bouygues Asia et son incubateur de start-up d’accompagner les projets et entreprises de demain.

woman
UNE COMMUNAUTÉ POUR LES ENTREPRENEURES

Créée par Moeko Suzuki en juillet 2018, Startup Lady est une communauté d’entraide destinée aux femmes entrepreneures et celles qui souhaitent le devenir. Elle propose plusieurs formations sur le leadership ou la création d’entreprises. “Cette communauté montrent aux femmes qui souhaitent se lancer que tout est possible car d’autres y sont parvenues avant elles”, assure Moeko Suzuki.

MY LITTLE BOX JAPAN MISE SUR LE STYLE PARISIEN

Les bureaux décorés reflètent l’ambiance d’un appartement de la capitale française. My Little Box Japan est installée depuis 2013 dans un quartier chic de Tokyo. Rachetée par TF1 en 2018, elle propose des abonnements mensuels à des box contenant des produits de mode et beauté. Initialement basée à Paris, la marque mise sur l’attrait des Japonaises pour le lifestyle parisien : “Une fois par mois, nous souhaitons surprendre nos clientes en leur offrant l’expérience parisienne au pas de leur porte”, informe Auriane Taschini, chef des opérations pour My Little Box Japan. Au prix de 3 550 yens par mois (soit 29 euros), son positionnement haut de gamme s’adresse majoritairement aux Japonaises de 25 à 35 ans. N’ayant pas de boutiques en propre, My Little Box Japan organise des événements avec ses marques partenaires dans “l’appartement”. Un moyen d’encourager les visiteurs à faire directement la promotion de la marque sur les réseaux sociaux.

gift box
women talking at desk
Crédits photos David Michaux