Ethique des relations humaines

On considère ici la notion d’engagement en faveur des droits de l’Homme dans une acception large. Il s’agit, par exemple, des actions permettant l’accessibilité des programmes télévisés aux personnes handicapées ou de la participation aux programmes de couverture des « zones blanches ».

Bouygues Construction

Bouygues Construction travaille, depuis plusieurs années, à améliorer les conditions de vie des collaborateurs de ses chantiers à l’international au moyen de la fixation de standards de qualité pour les bases vie. Le référentiel mis en place en 2012 par Bouygues Bâtiment International (Working Accomodation Standards) s’applique progressivement dans toutes les nouvelles implantations. Dans tous les cas, des exigences minimales s’appliquent à respecter les recommandations de l’OIT.

L’une des plus belles références est située au Qatar : plus de 2 000 compagnons travaillant sur le projet du Qatar Petroleum District Project sont hébergés sur quatre bases à Doha. Une attention toute particulière est portée sur le respect de la diversité des origines des travailleurs grâce à la mise à disposition d’espaces de restauration et de détente indépendants pour respecter les coutumes des sept nationalités présentes. Un audit a été réalisé dans cette base-vie en février 2014.

Implanté principalement dans les pays de l’OCDE où il réalise plus de 90 % de son chiffre d’affaires, Colas est peu présent dans des pays présentant des risques importants en matière de non-respect des conventions OIT. Le recours à la sous-traitance est limité. Au Maroc, lors de l’embauche de nouveaux collaborateurs, ceux-ci sont sensibilisés au code du travail qui reprend les principes fondamentaux de l’OIT, ratifiés par ce pays.

Bouygues Telecom

Bouygues Telecom participe aux programmes de couverture partagée avec les autres opérateurs. Grâce à la mutualisation d’éléments d’infrastructures existants, ces programmes visent à réduire la fracture numérique tout en minimisant l’impact environnemental.

L’opérateur couvre ainsi les communes « zones blanches » en 2G et apporte le haut débit mobile (3G) dans les zones peu denses. Depuis 2005, l’entreprise se mobilise pour favoriser l’accessibilité des personnes en situation de handicap aux services de communications électroniques. Elle communique sur une sélection de terminaux par type de handicap dans son guide « point de vente » et sur son site internet. Son service client est accessible aux personnes sourdes et malentendantes. De plus, avec HandiCaPZéro, elle propose gratuitement l’installation de logiciels pour les personnes déficientes visuelles, ainsi qu’une documentation adaptée. Bouygues Telecom participe par ailleurs au projet Bea (Bracelet électronique pour l’autonomie), service de téléassistance innovant pour les personnes âgées et leurs proches.

Colas

Présent dans cinquante pays sur cinq continents, Colas poursuit un modèle centré sur des implantations permanentes employant des collaborateurs locaux. Colas emploie donc peu de collaborateurs expatriés : 307 sur un total de 24 000 collaborateurs à l’international. Le recours à du personnel local et un comportement respectueux vis-à-vis des collaborateurs concourent au respect des droits humains.

Aussi bien en France qu’à l’international, le groupe Colas s’engage à respecter les lois et réglementations, dont la Déclaration universelle des droits de l’Homme, tout en vérifiant, lors des audits conduits par sa direction de l’audit, qu’il n’est pas complice de violation de ces droits. Il n’y a pas de signe que Colas serait particulièrement exposé sur ces sujets : Colas est principalement présent dans les pays de l’OCDE où il réalise 90 % de son activité ; de plus, sa politique d’intégration verticale le protège mécaniquement d’un recours systématique aux achats extérieurs et à la sous-traitance.

La nature de l’activité de Colas ne se prête pas aux délocalisations. Il en résulte que les achats dans les pays à risque sont conduits par des équipes Colas elles-mêmes implantées dans ces pays, ce qui a pour effet de limiter le risque à contracter avec des fournisseurs qui violent ces droits, compte tenu à la fois de cette présence sur place et des systèmes de management de Colas.

La direction de l’audit de Colas a pour consigne d’alerter en cas de détection d’un problème de cette nature lors d’une de ses missions, même si aucune plainte n’est déclenchée. En 2010, un exercice d’audit et de notation par l’agence BMJ n’avait pas relevé de fragilité particulière sur ces questions.

TF1

La confiance du public est au cœur des enjeux de TF1. La qualité de l’information diffusée sur ses antennes et sites internet, et la conformité des programmes aux engagements pris envers la collectivité sont les enjeux clés de l’impact sociétal de TF1.

La lutte contre les stéréotypes est un travail que mène l’entreprise TF1 en particulier l’Antenne, avec l’ensemble des acteurs impliqués sur ces questions. Tous les personnels en charge de la fabrication des programmes suivent une formation dédiée à la prise en compte de la diversité. Grande chaîne familiale, TF1 se doit d’assurer l’accessibilité des programmes à tous, notamment aux personnes atteintes d’une déficience auditive ou visuelle. En 2013, 100 % des programmes de TF1 sont sous-titrés et 86 programmes audio-écrits ont été diffusés.


(Mise à jour : juin 2016)