Mesure de prévention, de recyclages et d'élimination des déchets

Importants producteurs et utilisateurs de matériaux, les métiers du secteur d’activités de la construction du groupe Bouygues mènent une politique de valorisation et de recyclage, ainsi qu’une politique d’éco-conception dont l’objectif est de gérer cette problématique tout au long du cycle de vie des produits, et d’optimiser l’utilisation des matériaux de construction. Les secteurs d’activités Médias et Télécoms sont producteurs de déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE) et mènent des actions de collecte et revalorisation.

Par ailleurs, l’ensemble du groupe Bouygues a amélioré, en France, le traitement de ses déchets d’équipements électriques et électroniques dits DEEE (unités centrales, ordinateurs portables, écrans, imprimantes et serveurs informatiques) en confiant depuis 2010 à l’entreprise adaptée ATF Gaia l’ensemble du processus de traitement. Depuis le démarrage du contrat, le service de gestion de fin de vie des matériels a permis de collecter 58 314 équipements (dont 14 907 d’octobre 2012 à septembre 2013). Sur les 526 tonnes de déchets récupérés, 38 % des tonnages ont été détruits et 62 % ont été réemployés. Ceci correspond au bilan environnemental suivant : 7 092 tonnes équivalent carbone et 21,5 millions de litres d’eau économisés depuis 2010.

Bouygues Construction

Les mesures de prévention, de recyclage et d’élimination des déchets sont traitées par Bouygues Construction dans le cadre de la démarche Ecosite.

Bouygues Construction a mis en place une commission Déchets regroupant les experts du sujet appartenant à l’ensemble des entités afin de réfléchir à une stratégie globale de valorisation des déchets.

Par ailleurs, des programmes de diminution des déchets sur les chantiers, et notamment pour les activités de travaux publics, ont été mis en œuvre. Les matériaux excavés sont réutilisés pour la fabrication du béton, pour des remblais ou pour la réhabilitation environnementale de sites. Ces nouveaux procédés permettent de diminuer jusqu’à 95 % la quantité de déblais produite sur un chantier.

Bouygues Immobilier

La Charte des Chantiers verts impose le tri des déchets sur les chantiers via notamment un schéma d’organisation de gestion des déchets (Soged)

sur les opérations de logements certifiées HQE® et sur 100 % des programmes d’Immobilier d’entreprise de Bouygues Immobilier.

Bouygues Telecom

Le recyclage des déchets d’équipements électriques et électroniques est un des enjeux majeurs de Bouygues Telecom.

Le réemploi est privilégié à chaque fois que cela est possible, permettant ainsi le prolongement de la vie des produits et des équipements. Bouygues Telecom a mis en place des moyens de maîtrise de la filière de recyclage du matériel de télécommunications, qui permettent de valoriser au maximum ces équipements en fin de vie. Un service de reprise des mobiles est par ailleurs proposé par Bouygues Telecom dans ses boutiques, sur son site internet et sur le site internet de B&YOU en vue de leur revente ou recyclage. Les mobiles collectés sont triés, testés et vidés de leurs données personnelles, par des acteurs de l’économie solidaire. Les mobiles non fonctionnels sont destinés à être recyclés via des filières spécialisées. Les autres sont reconditionnés et revendus.

Colas

Chez Colas, important producteur et gros consommateur de matériaux de construction, un indicateur « Matériaux recyclés » a été mis en place.

Il mesure les efforts des filiales pour transformer des déchets en matériaux de construction. Le recyclage contribue à réduire l'extraction de granulats (et donc l’ouverture de nouvelles carrières), ainsi que les volumes de décharge de matériaux. En 2013, l’ensemble des valorisations et recyclages du groupe Colas représente un volume de plus de 11 millions de tonnes de matériaux, soit 13 % de la production totale de granulats de Colas, ce qui équivaut à économiser dans le monde la production moyenne de 33 carrières Colas, soit l’équivalent de trois carrières de plus qu’en 2012. Le tonnage de recyclés et la production de granulats ont tous deux augmenté de 5 %, ce qui conduit à une quasi-stabilité du ratio.

 

Le recyclage des agrégats d’enrobés permet un triple gain :

  • une moindre consommation d’énergie et une réduction des émissions de gaz à effet de serre,
  • une économie de ressources par la valorisation d’une matière première non renouvelable, le bitume, et le réemploi des granulats,
  • des économies pour le client (souvent public) grâce à des routes de performances identiques à un coût réduit.

 

Pour mesurer ses performances en matière de gestion des déchets, Colas a mis en place un indicateur spécifique sur la gestion et l’élimination des huiles usées générées par les activités de l’ensemble des filiales et des métiers ; dans la plupart des pays, ce déchet est réglementé comme « déchet dangereux ». Il constitue le principal « déchet dangereux » généré par les activités de Colas. Cet indicateur calcule le ratio de la quantité d’huiles (hydrauliques et de lubrification moteur) usées éliminée par une filière agréée ou valorisée de manière responsable par rapport à la quantité d’huiles totales achetées. On peut considérer que l’optimum se situe autour de 80 % si l’on tient compte de la consommation-combustion d’huiles par les engins et véhicules. Colas obtient un ratio de 70 % en 2013, en légère progression par rapport aux années précédentes dans un contexte de fiabilisation croissante de l’indicateur. Par ailleurs, les certifications Iso 14001 et les auto-évaluations annuelles par check-lists prennent en compte la gestion de l’ensemble des déchets.

TF1

Depuis juillet 2013, le groupe TF1 a modifié le processus de gestion de ses déchets.

Chaque déchet fait l’objet d’un bordereau de suivi des déchets (BSD). Leur poids est en nette baisse avec 611 tonnes en 2013 contre 965 tonnes en 2012.


(Mise à jour : janvier 2016)

58 314
déchets d’équipements
électriques et électroniques collectés
13
%
des matériaux
mis en œuvre
par Colas
sont recyclés
89
%
de déchets
non dangereux
valorisés par bouygues construction