Origine du projet

Fin 2004, les ministres de la Défense et de la Culture s’entendent sur l’urgence des travaux de l’Hôtel de la Marine, et la nécessité de trouver un mécène pour financer la remise en état du péristyle* à douze colonnes de la façade et des salons intérieurs, envisagée depuis près de trente ans.

En avril 2006, Bouygues signe le premier mécénat de compétence avec les ministères de la Défense, et de la Culture et de la Communication pour plus d’un an et demi de travaux.

Il consiste pour le Groupe :

  • à financer les travaux de restauration de l’Hôtel de la Marine, place de la Concorde, pour un montant prévu de 6,2 M€ (suite à la décision de restaurer la galerie des tapisseries, aujourd’hui galerie des ports de guerre, le montant s’élève désormais à 7,2 M€),
  • à enassurer la maîtrise d’œuvrepar l’intermédiaire de Bouygues Bâtiment Ile-de-France – Rénovation Privée, filiale de Bouygues Construction.

Le chantier a démarré en 2007 par la rénovation du péristyle, la façade à colonnes, et s’est achevé en mai 2009, après la restauration de deux salons et de deux galeries. De nombreux artisans d’art se sont succédé sur le site : sculpteurs, peintres décorateurs, staffeurs, doreurs…


(Mise à jour : janvier 2016)

Bouygues, grand mécène

Bouygues a reçu la médaille de Grand Mécène du ministère de la Culture pour son action dans le domaine culturel.