Martin Bouygues

Photo from Martin BouyguesPrésident-directeur général de Bouygues

Date de naissance : 03/05/1952

Formation et parcours professionnel

Martin Bouygues, né en 1952, est le plus jeune fils de Francis Bouygues qui fonde, la même année, l’entreprise Bouygues.

Il entre dans le groupe Bouygues en 1974 en qualité de conducteur de travaux.

En 1978, il fonde la société Maison Bouygues, spécialisée dans la vente de maisons individuelles sur catalogue.

Administrateur de Bouygues depuis 1982, Martin Bouygues est nommé vice-président en 1987.

Le 5 septembre 1989, Martin Bouygues, succédant à Francis Bouygues, est nommé Président- directeur général de Bouygues.

Sous son impulsion, le Groupe poursuit son développement dans la construction ainsi que dans la communication (TF1) et lance Bouygues Telecom en 1996.

En 2006, Bouygues acquiert une participation dans Alstom et entre ainsi dans de nouveaux métiers à forte croissance : les transports et l’énergie.

Aujourd’hui Bouygues est un groupe industriel diversifié, structuré par une forte culture d’entreprise et dont les métiers s’organisent autour de deux pôles : la Construction (Bouygues Construction, Bouygues Immobilier, Colas) et les Télécoms-Médias (TF1, Bouygues Telecom).
Implanté dans plus de 80 pays, le groupe Bouygues compte 128 067 collaborateurs à fin décembre 2013.

  • Première nomination au Conseil d’administration de Bouygues : 21 janvier 1982
  • Echéance du mandat : 2015
  • Nombre d’actions détenues dans la société (au 31/12/2013) : 324 040 / 66 049 480 (via SCDM)

Autres mandats et fonctions exercées au sein du groupe Bouygues

Administrateur de TF1.

Membre du Conseil d’administration de la Fondation d’entreprise Francis Bouygues.

Autres mandats et fonctions exercés en dehors du groupe Bouygues

Président de SCDM.

Représentant permanent de SCDM, Président d’Actiby, de SCDM Participations et de SCDM INVEST-3.

Membre du Conseil de surveillance et du comité stratégique de Paris-Orléans.

Membre du Conseil d’administration de la Fondation Skolkovo.

Consultez les interviews de Martin Bouygues ici

> Retour