Promotion interne

Chaque métier dispose d’un responsable des Ressources humaines en charge de la mobilité, de comités Carrières destinés à échanger sur le parcours des collaborateurs, ainsi que sur les postes à pourvoir.
En complément de l’Institut du management Bouygues (IMB) et de son cycle international, tous les métiers ont des cursus de formation et d’accompagnement à destination des managers, en partenariat avec des grandes écoles, comprenant souvent des voyages d’étude.

Des dispositifs de valorisation professionnelle existent pour plusieurs catégories de collaborateurs (ordre des Compagnons du Minorange, cercle des chargés de clientèle,etc.).
Créé en 1963 par Francis Bouygues pour valoriser les métiers du bâtiment, l’ordre des Compagnons du Minorange et ses déclinaisons par métier comptent 2 174 membres au sein de 25 ordres. Ces ordres permettent aux directions générales des entités du Groupe de mettre en valeur les meilleurs compagnons et d’avoir avec eux des échanges réguliers sur la vie de l’entreprise.

Bouygues Construction

La politique RH 2013 de Bouygues Construction donne la priorité à l’interne. En travaillant sur des parcours carrières dynamiques et diversifiés, l’objectif est de continuer à fidéliser et motiver les collaborateurs sur la durée et d’améliorer l’attractivité externe auprès de candidats jeunes ou confirmés.

En 2013, 2 750 collaborateurs ont été promus sur le périmètre France, soit près de 12 % de l’effectif (11% des hommes et 12% des femmes). On compte plus de 400 promotions marquantes avec 80 du niveau compagnon à celui d’Etam, 120 au niveau Cadres et 230 promotions de managers (niveau Chef de service et au delà).

En complément, toutes les offres sont proposées systématiquement et prioritairement à l’interne afin de favoriser la mobilité et les évolutions professionnelles. Cette politique se reflète au travers des chiffres : l’ancienneté moyenne est toujours forte (autour de 10 ans) et le taux de démission  reste inférieur à 4%.

Ceci est également vrai dans les filiales internationales  qui  valorisent l’émergence, l’évolution  et le suivi de managers locaux. Un travail entrepris de longue date dans les implantations en Asie et en Europe, mais qui se développe également ailleurs, à l’exemple  de la politique RH menée  par DTP Terrassement sur ses filiales africaines avec la promotion de collaborateurs et managers locaux sur des postes clés.

Bouygues Immobilier

Bouygues Immobilier développe des parcours de carrières pour ses collaborateurs, la mobilité et la promotion internes permettant de développer la polyvalence, ainsi que les réseaux au sein de l’entreprise et du Groupe. Cette dynamique interne est l’occasion de partager les bonnes pratiques et de stimuler la créativité.

La mobilité est donc un axe fort de la politique RH, avec le concours actif des managers, dont le rôle est de guider, accompagner et faire grandir ses collaborateurs, ce qui signifie également savoir les faire évoluer au sein de l’entreprise et du Groupe. Avec près de 30 % des postes pourvus en mobilité interne, Bouygues Immobilier a renforcé ses dispositifs d’accompagnement de la mobilité géographique, les packages alloués incluent par exemple un accompagnement du conjoint, ou des chèques CESU pour des prestations de service à domicile dans le cas d’une mobilité temporaire. Afin de sécuriser l’organisation et de pérenniser le bon développement de l’entreprise, Bouygues Immobilier a mis en place une politique de management des talents, avec entre autres un comité carrière réalisé tous les ans, et la création d’une fonction de « Talent manager ».

L’objectif du comité carrière est de constituer un vivier de successeurs potentiels sur les postes stratégiques. Il a pour rôle d’identifier, d’évaluer, de développer les compétences des collaborateurs de ce vivier.
L’entreprise propose en outre à ses futurs managers des parcours de développement professionnel, construits en partenariat avec des grandes écoles.

Bouygues Telecom

Dans un contexte marché difficile, Bouygues Telecom privilégie plus que jamais la promotion interne pour faire évoluer son organisation en s’appuyant

sur les comités carrières annuels dans lesquels sont suivis les potentiels et les experts de l’entreprise. Lors de ces promotions, une attention toute particulière est portée à l’évolution des femmes ; ainsi en 2013, 13% des femmes ont été promues (12% chez les hommes).


(Mise à jour : avril 2015)