Equité des relations humaines

“L’équité dans le traitement de tous, sans distinction de sexe, origine ethnique, religion ou convictions, handicaps, âge, orientation sexuelle ou nationalité est une obligation morale universelle et une priorité pour les collaborateurs du Groupe. Chacun doit considérer l’autre dans sa dignité d’être humain. Le succès de nos activités repose sur notre créativité, fruit de la pluralité des sensibilités au sein de nos équipes. La diversité est donc une richesse pour l’entreprise” (extrait de la charte des ressources humaines du groupe Bouygues, élaborée en 2008).

Diversité

Dotés chacun d’un responsable Diversité, les métiers de Bouygues poursuivent de nombreuses démarches en faveur de la diversité et de l’équité de traitement portant sur l’égalité entre les hommes et les femmes, le handicap, et l’insertion. TF1 et Bouygues Telecom sont titulaires du label Diversité depuis respectivement décembre 2010 et juin 2011.

Six structures de Bouygues Construction sont signataires de la charte de la diversité en entreprise. La démarche Diversité s’applique dans toutes les implantations de ces structures en France et à l’international. Bouygues Bâtiment International vient de renouveler en juillet 2014 son label Diversité (Afnor) obtenu en 2012 et plusieurs de ses filiales ont mis en œuvre des actions concrètes.

Chez Bouygues Immobilier, un nouveau module de formation Respect et Performance à destination des managers a pour objectif de les accompagner pour développer de la coopération dans les équipes, trouver les leviers pour faire de la diversité un facteur de performance et adapter leur management pour valoriser la diversité.

Le cahier des charges du label Diversité, obtenu par le groupe TF1 en 2010 (audit de contrôle en 2012, demande de renouvellement en cours), est très exigeant en matière d’égalité de traitement. Les processus RH ont été revisités (recrutements, promotions notamment) et la traçabilité assurée.

Après avoir obtenu le maintien de son label Diversité en 2013, Bouygues Telecom a poursuivi sa démarche en 2014 avec l’aide de plusieurs associations telle que IMS-Entreprendre pour la Cité, l’AFMD (Association Française des Managers de la Diversité) et l’OPE (Observatoire de la Parentalité en Entreprise), et aussi, en ce qui concerne le handicap, avec l’aide des associations Tremplin, Hanploi, Afija, Adapt b, Arpejeh c, Passerelle et Handeco.

Handicap

En France, la politique du handicap est bien structurée dans les métiers du groupe Bouygues, avec des responsables pour son animation, des formations pour les collaborateurs cadres et de la direction des Ressources humaines. Des politiques favorisent le maintien dans l’emploi des collaborateurs handicapés et des aménagements sont pratiqués dans leur temps de travail.

Les actions de formation, ainsi que la diffusion de plaquettes de sensibilisation, sont déployées dans l’ensemble des entités de Bouygues Construction en France. Bouygues Bâtiment Ile-de-France a mis en ligne, à la disposition de tous, un guide pratique interactif recensant les ESAT (Entreprises spécialisées d’aide par le travail) et EA (Entreprises adaptées) en Île-de-France. La Semaine pour l’emploi des personnes handicapées est également l’occasion de mobiliser les entités : quiz sur l’Intranet, ateliers, participation à des forums spécialisés, opération « Un jour, un métier en action », etc.

Chez Bouygues Immobilier, le taux d’emploi de personnes en situation de handicap a plus que doublé en trois ans. Un partenariat avec l’ École spéciale des travaux publics, du bâtiment et de l'industrie (ESTP) a permis de financer des bourses d’étude pour quatre étudiants en situation de handicap, complétées d’un suivi personnalisé par un tuteur, collaborateur volontaire. Bouygues Immobilier a développé en 2013 dans ses agences les contrats de mise à disposition de personnes en situation de handicap par des établissements spécialisés. L’entreprise propose aux collaborateurs handicapés des journées d’absence pour réaliser leurs démarches médicales ou administratives, et des études ergonomiques de postes.

Les actions engagées par Colas en 2013 sont les suivantes : la diffusion d’un guide du maintien dans l’emploi, la diffusion d’affiches et la distribution aux collaborateurs de la métropole d’un fascicule intitulé Handicap : en parler pour poursuivre sereinement sa carrière. La filiale Colas Nord-Picardie expérimente la mise en place d’un dispositif visant à faciliter le reclassement externe des collaborateurs en situation de handicap qui ne peuvent être reclassés en interne.

Chez TF1, l’alternance est une voie privilégiée, compte tenu du manque de candidats à des emplois qualifiés. Afin de faire connaître sa politique d’ouverture aux personnes en situation de handicap, TF1 entretient de nombreux partenariats avec des associations et participe à des opérations ciblées telles que Handichat et à des forums de recrutement tels que celui du CIDJ (Centre de formation et de documentation jeunesse a contribué au premier Challenge Vidéo Handicap « Tous HanScène » organisé par l’association Tremplin. Chaque jour de la Semaine du handicap, une saynète vidéo a été diffusée sur l’intranet. La participation de personnalités de l’Antenne comme Harry Roselmack et Evelyne Dhéliat et de membres de la direction générale, dont le président-directeur général, a fortement contribué à l’impact de la sensibilisation.

En 2013, 98 % des collaborateurs handicapés chez Bouygues Telecom sont employés en CDI. L’entreprise participe activement aux rencontres, forums et salons de recrutement dédiés au handicap et organise des formations de sensibilisation et de démystification du  handicap en entreprise à destination des collaborateurs et des managers. Enfin, des mesures diverses sont prises en faveur des collaborateurs handicapés : adaptation du poste de travail et de l’environnement bureautique, mise à disposition d’offres mobiles adaptées, aide au transport adapté, etc.

Mixité

La promotion de la mixité et l’égalité de traitement entre les hommes et les femmes sont des objectifs partagés par toutes les filiales du groupe Bouygues. Le secteur de la construction ayant toujours été majoritairement masculin en France, l’enjeu pour Bouygues Construction et Colas est d’augmenter leur attractivité auprès des candidates à l’embauche. Ces entreprises mènent des campagnes de communication au sein du monde universitaire et scolaire. Plus généralement, toutes les entreprises du Groupe ont dressé un état des lieux de la place des femmes dans le management et entrepris des actions pour améliorer celle-ci.

Chez Bouygues Construction, les actions se sont renforcées : diffusion du guide Ambition mixité, officialisation du réseau de femmes WeLink (450 adhésions fin 2013), nouveau plan d’action Mixité 2013-2014 abordant, entre autres, les sujets du recrutement, du suivi des femmes dans le top management, d’un plan de communication ambitieux et d’une formation sous forme de roadshow à destination de la filière RH. Les actions de formation se multiplient : Together chez Bouygues Bâtiment International, intégration de modules de sensibilisation au sein des cursus Managers Ulysse et Marco Polo, interventions et ateliers de travail dans plusieurs entités.

Depuis quatre ans, Bouygues Immobilier a augmenté de plus de 20 %, la part des femmes cadres à des postes de managers confirmés. Les embauches de jeunes diplômées dans les filières métiers les plus représentatives (comme la filière programme, filière « cœur de métier » composée de 47 % de femmes) font l’objet d’un suivi spécifique.

Colas a modifié son système de gestion des candidatures pour assurer une traçabilité du pourcentage des candidatures féminines reçues sur le portail de recrutement. À l’international, des filiales se mobilisent aussi sur cet enjeu. Par exemple, la filiale américaine Delta soutient l’organisation internationale Zonta dont l’objet est de faire progresser la situation légale, politique et économique des femmes à travers le monde.

TF1 est classé 31e dans l’enquête initiée par le ministère des Droits des femmes et réalisée par le cabinet Ethics & Boards sur la féminisation des instances dirigeantes des entreprises du SBF 120. Le groupe TF1 a participé au Women’s forum de Deauville où des journalistes de l’antenne ont entraîné des femmes dirigeantes à répondre à la presse.

Bouygues Telecom a engagé un programme en faveur de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes avec deux objectifs majeurs : une plus grande mixité dans les niveaux élevés du management et dans les filières techniques. Dans le cadre du programme « Femmes et management », la troisième promotion de mentoring a été lancée en 2013 auprès de plus de trente femmes cadres auxquelles se sont ajoutées, pour la première fois, cinq  femmes cadres des groupes Cisco et TF1.


(Mise à jour : juin 2016)

Indicateurs

Répartition hommes - femmes

Ouvrir le document

Collaborateurs handicapés

Ouvrir le document

375
collaborateurs
handicapés en 3 ans